Gérer le retour du vif d’or quand on est batteur

Le retour du vif d’or sur le terrain est peut-être une des parties les plus existantes d’un match de Quidditch, mais c’est surtout moment clé pour les batteurs puisqu’un « nouveau » joueur peut être frappé par les cognards. Un tir stratégique peut alors assurer la victoire à votre équipe.
Nous détaillerons quelques unes des façons dont les batteurs peuvent  efficacement empêcher l’attrapeur adverse de saisir le vif pendant que leur équipe garde le contrôle du souafle, et ainsi s’assurer de leur triomphe.

Voir l’article original sur le site de l’IQA : Playing in chaos : Beater-Seeker Tactics
Allyson Burton, l’auteure, est batteuse dans l’équipe de Poufsouffle de l’Université de Texas, à Austin. Elle mena l’équipe pendant trois semestres et fut joueuse pendant six semestres. Elle est à présent présidente de Texas Quidditch.

N’hésitez pas à proposer une traduction alternative quand certains passages vous semblent flous !

Réagir selon la situation de votre équipe

 

Le meilleur scénario pour le retour du vif d’or est celui où votre équipe est en possession des deux cognards et mène d’environ 40 points, de sorte à ce que même si l’équipe adverse attrape le vif votre équipe gagnerait quand même. Dans ce cas, vous pouvez ne pas faire attention à l’attrapeur et vous focaliser sur la défense des buts pour conserver votre avance. De même, si vous n’avez qu’un seul cognard mais que vous menez de 40 points ou plus il est peut-être plus sûr d’ignorer le vif d’or pendant que votre coéquipier essaye de récupérer un cognard.

 

Si votre équipe ne mène pas de plus de 40 points, c’est souvent mieux d’assigner un batteur au vif. D’ailleurs, si vous êtes en possession d’un cognard et que vous n’avez pas plus de 40 points d’avance  il est probablement plus sûr d’attaquer immédiatement l’attrapeur adverse pendant que les batteurs de l’autre équipe tentent de récupérer l’autre cognard. Votre équipe risque de concéder quelques buts au début, mais le fait d’empêcher l’autre équipe d’attraper le vif peut vous permettre de remonter au score et de gagner le match.

Attaquer l’attrapeur adverse

 

Il y a plusieurs façons d’attaquer un attrapeur adverse tout en protégeant le votre. La première est de maintenir une pression constante et de lancer le cognard uniquement quand c’est absolument nécessaire (par exemple quand l’attrapeur adverse se rapproche du vif ou qu’un batteur adverse est sur le point de frapper votre attrapeur). Cette tactique vous permet de garder le contrôle du souafle et peut parfois intimider l’attrapeur et le batteur adverse les poussant à être moins entreprenant. Cependant, si vous lancez votre cognard à un moment inopportun vous ne pourrez peut-être pas toucher le joueur adverse à temps.

 

Une stratégie plus agressive consiste à toucher l’attrapeur adverse à chaque fois qu’il approche du vif. Si vous arrivez à reprendre votre cognard rapidement, c’est une bonne façon de vous assurer la victoire. Pour cette tactique, il est important de prêter attention aux batteurs adverses  qui peuvent prendre vos lancés comme une opportunité de s’emparer du cognard soit en le volant soit en le récupérant plus vite que vous une fois qu’il est lancé. Cette stratégie étant susceptible de prolonger le match, beaucoup de vifs d’or essayeront de fuir les zones où les batteurs sont nombreux pour que les attrapeurs puissent s’emparer du vif plus facilement.

Garder un œil sur les autres batteurs

 

Il y a de multiples façons pour un batteur de se retrouver pris dans une interaction vif-attrapeur mais il est important de prendre aussi en compte des interactions avec les autres batteurs. Mollie Lensing, joueuse de Texas A&M et de l’équipe des Etats-Unis, explique

« Si un des autres batteurs reste constamment avec le vif, ils n’ont pas toujours besoin d’aller vers l’attrapeur adverse mais aussi vers le batteur adverse »

Si vous prêtez attention au batteur en plus de l’attrapeur adverse, vous pouvez attendre un moment où il sera distrait par l’attrapeur pour lui tirer dessus, envoyer son cognard à votre partenaire et reprendre le votre. A présent vous avez les deux cognards et vous pouvez défendre vos buts et votre attrapeur.

Profiter de la distraction des autres

 

Puisque le moment où le vif d’or et les attrapeurs reviennent sur le terrain est très excitant, quelques joueurs vont arrêter de jouer pour les regarder. Ces moments de distraction forment de grandes opportunités pour les batteurs , puisque ça leur donne juste assez de temps pour prendre un cognard des mains de l’équipe adverse et toucher n’importe quel joueur. Ça prend seulement quelques secondes de regagner (ou de perdre) le contrôle du cognard donc il est crucial de tirer l’avantage de chaque opportunité pour prendre le dessus.

Jouer en équipe

 

Un autre point essentiel qui ne coute rien : vous devez faire attention à votre partenaire. Être conscient de ce que fait votre partenaire n’est pas seulement important quand le vif revient sur le terrain, mais pour toutes vos stratégies de batteurs.

 

« Dans toutes les situations où le vif est sur le terrain, il est crucial que les batteurs gardent conscience l’un de l’autre. C’est un moment déterminant dans un match et si il y a trop de jeu perso de mauvaises choses peuvent arriver. Soyez conscient et regardez où est votre partenaire à chaque instant  et essayer de rester proches l’un de l’autre » avertit Lensing.

La communication entre deux batteurs est très importante pour que les deux batteurs n’essayent pas simultanément de frapper l’attrapeur adverse en laissant les buts sans protection.

Entrainez les autres sur votre terrain

 

Le positionnement peut être vital. Pour éviter le favoritisme, le vif essaye généralement de rester au centre du terrain, où jouent de nombreux batteurs puisque c’est souvent ici que ce situe l’action du souafle. Cependant, si vous jouez au centre du terrain cela laisse vos buts vulnérables si les poursuiveurs adverses arrivent à percer votre défense, et cela crée également une plus longue distance à parcourir pour les joueurs s’ils sont touchés.

Tous les matchs sont différents, et toutes les équipes le sont également donc ces stratégies ne marcheront peut-être pas à chaque fois. Il reste de la place pour l’innovation et la flexibilité dans les stratégies au quidditch, et de nouvelles tactiques sont constamment développées. Peu importe quelles stratégies votre équipe a choisi d’utiliser, il est crucial d’avoir choisi un plan.