European Games 2017 | Amel et Cédric

En vue des European Games, la coupe d’Europe des Nations du quidditch, nous avons interviewé les joueurs et joueuses de l’Équipe de France. Voici le portrait d’Amel Belferroum et de Cédric Chillan, qui faisaient déjà partie du roster lors de la Coupe du Monde l’année dernière.

Présentation :

Amel :
– Âge : 26 ans
– Situation pro : enseignante d’EPS au lycée
– Équipe(s) d’origine : Paris Frog
– Poste : Batteuse
– Expérience en quidditch : quatre ans et demi

Cédric :
– Âge : 32 ans
– Situation pro : Directeur ville
– Équipe(s) d’origine : Paris Frog
– Poste : gardien et batteur
– Expérience en quidditch  : deux ans et demi

– Des équipes à surveiller en particulier ?

Amel : Les Belges et les Turques, je dirais.

Cédric : Selon moi il y a trois équipes a surveiller : les Belges a cause de leur jeu en passe et leur intelligence de jeu, les Turques avec leur poursuiveuses qui sont tous simplement impressionnantes, et les Anglais, un peu revanchards depuis qu’ils ont perdu leur finale.

– Quelles sont selon vous vos forces et / ou faiblesses sur le terrain ?

Amel : Mon mental, mon cardio et ma vision de jeu sont mes atouts. Mon soutien et ma précision sont également souvent efficaces.

Cédric : Ma force est ma puissance, les changements d’appuis, ma vision de jeu, mes passes et surtout mon mental.

– Que pensez-vous du roster de l’équipe ? Quelles sont ses forces / faiblesses ?

Amel : C’est plutôt un bon roster, avec des changements de postes pour certains. Sa force: une grande diversité de joueur plutôt bons (rapide, puissant…) Niveau faiblesse, la synchronisation n’est pas encore au point entre les joueurs et les postes (batteur/gardien surtout).

Cédric : On a un bon roster, c’est une équipe équilibrée et complémentaire mélangeant rapidité, puissance et intelligence de jeu. On a selon moi une équipe voulant la gagne et combative. Pour les faiblesses : on a eu peu de temps de jeu ensemble, donc il faut encore travailler nos automatismes.

– À quoi vous attendez-vous pour ces EG ?

Amel : À être champions d’Europe à nouveau !

Cédric:  Quand tu es tenant du titre tu ne peux venir que pour soulever la coupe, tout autre résultat serait un échec selon moi.

Leave a Reply