Stéphanie (à droite) a dirigé la commission réseaux sociaux de la FQF en 2016
Stéphanie (à droite) a dirigé la commission réseaux sociaux en 2016 - © Hermines Rennes Quidditch

Interview | Découvrez le portrait de la responsable réseaux sociaux et site web : Stéphanie Berthelot

Stéphanie Berthelot, Responsable de la commission Réseaux sociaux et site web a accepté de répondre à nos questions et de faire le point sur l’année 2016.

Quidditch.fr : Peux-tu nous présenter ton poste et expliquer ce que tu fais dans la fédération ?

Stéphanie Berthelot : Je suis responsable de la commission Réseaux sociaux et site web depuis mai 2016. Avant, j’étais membre de cette même commission.

Je partage les informations sur le quidditch en France (tournois, entraînements, animations, articles, …) sur les différents réseaux : Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn. Je co-gère le site web. Je réponds également aux éventuelles questions posées par les internautes.

Lors de la 2ème Coupe de France à Toulouse, j’ai géré le livetweet du tirage des poules. J’ai pris des photos lors de l’EQC à Gallipoli. En amont de la Coupe du Monde de quidditch, j’ai eu l’occasion d’interviewer certains joueurs de l’Équipe de France et j’ai géré le livetweet avec Armand et Hugo.

Pourquoi as-tu rejoint la fédération ?
J’ai postulé pour cette commission lors de l’appel à volontaires lancé en décembre 2015. Je passe du temps, beaucoup de temps, sur les réseaux sociaux et je me suis dit que mon expérience pouvait aider. Je venais de commencer la pratique du quidditch depuis 2 mois environ et j’étais curieuse d’en savoir plus sans vraiment savoir où je mettais les pieds.

Qu’est-ce que cette expérience t’a apporté ?
Ca m’a permis d’en savoir plus sur le fonctionnement d’une fédération sportive, élément totalement inconnu pour moi, d’en savoir plus sur le côté « professionnel » de l’utilisation des réseaux sociaux.
J’ai pu échanger avec des personnes qui, par exemple, sont en train de se lancer dans la création d’une équipe de quidditch avec lesquelles je n’aurais pas eu autant de contact sans ce rôle au sein de la FQF. Des échanges bénéfiques sur les diverses animations qu’une équipe peut être amenée à faire mais aussi leurs échecs.

Quels conseils donnes-tu à celles et ceux qui prendront la relève ?
Que c’est une très bonne expérience même si parfois j’ai eu envie de jeter mon ordinateur par la fenêtre, car il faut s’armer de beaucoup de patience et de diplomatie et se lancer dans des projets dans des temps assez serrés ! Il faut aussi bien gérer son temps sur les réseaux sociaux ! Mais cela vaut le coup !

Leave a Reply